La location meublée séduit à nouveau face à Airbnb

location meuble pinel 2015 617x260 300x126 - La location meublée séduit à nouveau face à AirbnbSuite à l’obligation de s’enregistrer auprès des mairies depuis le 1er décembre 2017 afin de louer via la plateforme Airbnb, de nombreux propriétaires trouvent ce système contraignant et non-avantageux. Ainsi, de plus en plus de propriétaires privilégient désormais la location meublée temporaire ou résidence principale au détriment de la location meublée touristique.

La location meublée pourrait donc redevenir à la mode pour les propriétaires dans les villes touchées par la réforme Airbnb comme Paris, Lyon et récemment Bordeaux à partir du 1er Mars 2018.

En effet, suite à de nombreux excès via la plateforme de location Airbnb, depuis le 1er décembre dernier, les propriétaires louant leur bien sur Airbnb doivent désormais faire une déclaration en ligne auprès de la mairie pour obtenir un numéro d’enregistrement. Ce numéro devra obligatoirement être inscrit sur les annonces. Cette nouvelle réglementation va permettre de savoir qui loue quoi et si le propriétaire respecte les conditions, à savoir, ne pas louer sa résidence principale plus de 120 jours par an.

000060743 300x198 - La location meublée séduit à nouveau face à AirbnbAu delà de cette durée, le propriétaire doit déclarer son bien en résidence secondaire et obtenir une autorisation pour un meublé touristique, procédure plus délicate.

La location en meublée présente de nombreux avantages. Selon le dernier rapport sur « les prélèvements obligatoires sur le capital des ménages » publié par le Conseil des Prélèvements Obligatoires (CPO) « Bien que résultant d’une jurisprudence administration ancienne selon laquelle la location meublée est une activité commerciale, la possibilité d’amortir le bien fiscalement a pour effet d’augmenter artificiellement la rentabilité d’un investissement dans le meublé de l’ordre d’un à deux points, pour une rentabilité moyenne de l’ordre de 4% dans le meublé ». Le LMNP permet aux propriétaires d’amortir comptablement leur mise de départ et efface tout ou partie des revenus générés en LMNP et ne pas être imposés dessus.

Un autre élément pourrait venir avantager la location meublée au détriment d’Airbnb à savoir la mise en place par le gouvernement d’un nouveau type de contrat appelé bail mobilité permettant une durée modulable de bail allant de 1 à 10 mois.

Source: Challenges « Et si la location meublée menaçait Airbnb à Paris »